La Fondation ATEF OMAÏS (FATOM) est une association apolitique, non confessionnelle et à but non lucratif qui soutient le développement humain durable en reversant tous les produits et bénéfices de la mobilisation des ressources financières dans des actions au profit des populations vulnérables. Ces actions au développement sont : (i) L’appui aux renforcements des services sociaux de base (santé, éducation, environnement : hygiène et assainissement) et de la gouvernance économique par une participation plus accrue du secteur privé, (ii) La promotion de la culture, de l’art et du patrimoine ivoirien , (iii) Le renforcement des capacités des investisseurs, partenaires et de leur personnel pour une meilleure connaissance des cadres institutionnels et opérationnels d’intervention dans les domaines du développement social et de l’urgence humanitaire.


NOS DOMAINES D'INTERVENTIONS

Son intervention se caractérise par l’accompagnement de projets sociaux, en retour ou du fait des investissements de nos partenaires (un réseau d’une centaine d’entreprises) et/ou de la Famille ATEF OMAÏS, réduisant ainsi les champs de l’opérationnalisation de nos interventions. La Fatom met l’accent sur le renforcement de l’offre de services de qualité et le développement humain durable.

SANTE :La Fondation Atef OMAÏS contribue au renforcement de l’offre de services de qualité par :(i) la construction/réhabilitation des infrastructures de santé et le renforcement des plateaux techniques, (ii) s’engage dans la lutte contre les malformations maxillo-faciales en organisant des campagnes d’opérations gratuites, (iii) appuie les actions: de prévention contre les cancers féminins (du sein, des ovaires et du col de l’utérus) grâce à la promotion des dépistages, la sensibilisation et, la lutte contre les fistules.

EDUCATION : Pour permettre au secteur privé ivoirien de continuer à jouer un rôle important dans la création de richesse, il est nécessaire de disposer d’un service éducatif de qualité, et d’œuvrer à la réinsertion socio professionnelle des jeunes). Cela passe par : (i) Le renforcement des capacités des structures éducatives et d’appui à la formation professionnelle, (ii) l’appui à la scolarisation à travers la distribution de kits scolaires et la construction/réhabilitation d’établissements publics, (iii) l’appui à l’insertion socio-professionnelle des jeunes (Micro-projets), (iv) l’alphabétisation et la formation qualifiante et à l’autonomisation des jeunes filles et femmes en situation précaire et notamment dans les foyers et orphelinat .

CULTURE: L’approche culturelle est importante pour une connaissance holistique de son environnement. La Côte d’Ivoire dispose d’un patrimoine culturel très riche que la Fondation a à cœur de valoriser à travers:(i)  L’appui aux artistes et la promotion de ce patrimoine via les ouvrages qu’elle produit. Ainsi des guides et carnets culturels sont rédigés et publiés à ces fins et contribuent, en consacrant l’intégralité des bénéfices des ventes, à nos actions en faveur des plus vulnérables, (ii)  La conception de portails informatique pour les collectivités locales (Mairie de Gagnoa, Mairie d’Attécoubé, Mairie de Koumassi, Mairie de Yamoussoukro etc...); (iii) La diffusion des informations au travers des sites: www.aniama.net et www.akwaba.fatom.com qui sont des vitrines de l’ambition culturelle et touristique de la Fondation vis à vis de la Côte d’Ivoire.

ENVIRONNEMENT :L’assistance de la FATOM reste focalisée essentiellement sur l’hygiène et l’assainissement des structures de santé et éducative pour répondre aux besoins des populations.

II) MISE EN OEUVRE ET EXECUTION DE PROGRAMMATIONS ET PROJETS:

La Fondation Atef OMAÏS se veut être une Interface et un Catalyseur d’Expériences entre le secteur privé, les institutions Gouvernementales, la société civile, les partenaires bilatéraux et multilatéraux et les populations. Elle se donne aussi les moyens d’administrer, de gérer, suivre et évaluer les fonds mobilisés et investis à cet effet.

PARTENARIAT : La Fondation souhaite mener un partenariat actif avec les initiateurs des projets qu’elle retient. Elle a signé des conventions avec les Ministères de la Santé et de la lutte contre le VIH Sida, de l’Éducation Nationale et de l’Enseignement Technique, noué des partenariats avec des institutions multilatérales des Nations Unies et de la société civile ainsi que d’autres Ministères. Son intervention peut prendre différentes formes, ce qui fait d’elle:

- Un opérateur de projets
Conception , coordination et évaluation de projets gérés conjointement par la fondation et un ou plusieurs partenaires locaux et internationaux

- Un financeur de projets
Mise à disposition des Fonds par des entreprises ou des donateurs pour le financement de projets au niveau national, régional et international

- Un fédérateur d’initiatives
Actions cofinancées en partenariat avec d’autres fondations, bilatéraux et multilatéraux

- Un acteur de la mobilisation interne
Mise à disposition des compétences des salariés des structures partenaires autour des projets de co-développement

- Un gestionnaire des dons collectés en interne
Appel à la générosité des salariés et au bénévolat autour de projets clairement identifiés

 
LA FONDATION EN IMAGES
 
Mme Zanouba au chevet d'une nouvelle mère à la marternité de Sokoura
 
Viste de la bibliothèque du lycée Djibo Sounkala équipée par la FATOM
 
M. Moussa Dosso (Ministre de l'emploi et de la protection sociale) et M. Ramzi OMAIS (Secrétaire Général de la FATOM)
 
Don de médicaments à la maternité de Kanawalo (S/P de Niakaramadougou)
 
Cérémonie de remise de la maternité de Sokoura Bouaké
 
Don d'un ordinateur au lycée de jeunes filles de Bouaké
 
Cérémonie d'Inauguration de 04 écoles au groupe Anoumabo