La Fondation ATEF OMAÏS (FATOM) est une association apolitique, non confessionnelle et à but non lucratif qui soutient le développement humain durable en reversant tous les produits et bénéfices de la mobilisation des ressources financières dans des actions au profit des populations vulnérables. Ces actions au développement sont : (i) L’appui aux renforcements des services sociaux de base (santé, éducation, environnement : hygiène et assainissement) et de la gouvernance économique par une participation plus accrue du secteur privé, (ii) La promotion de la culture, de l’art et du patrimoine ivoirien , (iii) Le renforcement des capacités des investisseurs, partenaires et de leur personnel pour une meilleure connaissance des cadres institutionnels et opérationnels d’intervention dans les domaines du développement social et de l’urgence humanitaire.Les ONGs nationales et internationales qui interviennent en Côte d'Ivoire dans les domaines d'intervention de la FATOM peuvent envoyer les appels à proposition selon le canevas à télécharger sur le site.


ACTIVITES RECENTES
 

Campagne de dépistage du cancer du col de l'utérus du 24 Novembre au 18 Décembre 2012
 
 
     
 
Ministère de la Santé et de la Lutte contre le VIH/SIDA
 
ONG WILIC
 
Fondation ATEF OMAIS
   
               
 

Selon les chiffres de l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS), plus de 12 millions de nouveaux cas de cancers sont  identifiés dans le monde entier, et qu’environ 7,6 millions de personnes en sont mortes. Selon les taux de croissance actuels, ces chiffres pourraient atteindre 20 millions de nouveaux cas et 13 millions de décès par an d’ici 2030.
Le cancer du col de l’utérus est le deuxième type de cancer le plus fréquent affectant les femmes dans le monde. Plus de la moitié des nouveaux cas et plus de 60 % des décès sont recensés dans les régions les plus pauvres.
Le cancer du col utérin est la cause cancéreuse de décès la plus fréquente dans les pays en voie de développement et notamment en Afrique. D’ici 2020, par exemple, on estime que, à travers le monde, le cancer tuera 2 fois plus de personnes au moins qu’en l’an 2000. Dans les pays à revenu faible et moyen, le taux de mortalité devrait être plus de 5 fois supérieur à celui des pays industrialisés.
En Côte d’Ivoire, les carences en terme de prévention, de détection précoce et de traitement sont considérables. La population est estimée à 20 millions d'habitants et nous avons autour de 20.000 nouveaux cas chaque année. 80% de ces cas sont à des stades avancés, c'est-à-dire au dessus de toutes les ressources thérapeutiques curatives. Cela signifie que généralement c'est une personne sur cinq (1/5) qui a un espoir de guérir du cancer en Côte d'Ivoire aujourd'hui. Tout simplement parce que le diagnostic a été tardif, les infrastructures de prise en charge sont incomplètes et qu’il y a un déficit de ressources humaines. Ces trois aspects posent un véritable problème de santé publique et font que la mortalité du cancer est élevée.
Chez 80 pour cent des femmes atteintes, la maladie est diagnostiquée trop tard pour enrayer sa progression mortelle, un constat qui a amené l’Organisation mondiale de la santé (OMS) à recommander le lancement de programmes de dépistage et de vaccination.
Le taux d’incidence du cancer du col de l’utérus en Côte d`Ivoire est de 15,1% . Parmi les 490.000 femmes chez lesquelles le cancer du col de l'utérus est diagnostiqué chaque année sur la planète, 80% vivent dans le monde en développement. Chaque année, rien qu'en Afrique subsaharienne, 55.000 femmes développent cette maladie.
En Côte d’Ivoire, on diagnostique 3000 cas par an mais on en suspecte 20 000. C’est pourtant un des rares cancers dont les lésions surviennent très précocément, entre 5 et 20 ans, et qui peut être entièrement guéri quand ces mêmes lésions sont dépistées suffisamment tôt.
L’ONG WILIC, soutenu par la Fondation Atef OMAIS, organise du 24 au 18 décembre une campagne de dépistage gratuit du cancer du col de l’utérus
Ce projet multi dimensionnel qui comprend les 3 volets sensibilisation, dépistage et traitement poursuit les objectifs suivants :
Objectif général :

  1. Contribuer à la réduction de l'incidence et de la mortalité dues au cancer du col de  l’utérus en     Côte d'Ivoire.
  2. Sensibiliser au dépistage du cancer du sein par l’éducation à l’autopalpation.

Objectifs spécifiques :
  1. Sensibiliser les femmes et le personnel de santé sur le dépistage et les moyens de lutte contre le cancer du col de l’utérus ;
  2. Former le personnel des centres de santé de la région de Toumodi au dépistage par inspection visuelle après application d'acide acétique (IVA) et au traitement par la cryothérapie ;
  3. Dépister 5 000 femmes âgées 25 à 60 ans de la zone de Toumodi

Le résultat est immédiat lors d’une seule consultation et avec un minimum de matériel. Peu coûteux, le traitement peut être effectué au cours de cette seule consultation et á tous les niveaux du système de santé.

L’éducation à l’auto palpation est un mode de dépistage  par la patiente elle-même qui lui permet de détecter un nodule. Une fois localisée, sera réalisée la ponction du nodule, une coloration sur le site au Diff quick et un examen au microscope qui nous permettra de différentier la lésion bénigne de la lésion maligne.

La campagne itinérante débutera à Toumodi et ira ensuite à Djekanou, Kokoumbo, Kpouebo et Angoda et ce afin de venir à la rencontre des femmes ivoiriennes.

   
               
 
   
               
               
               
               
 
 
Autres Activités de la Fondation ATEF OMAIS

La fondation ATEF OMAÏS honore ses partenaires au cours d’une soirée
La Fondation ATEF OMAÏS réhabilite le groupe scolaire EECI
Un don de 300 kits scolaires offerts à la fondation Sacré-Cœur Missionnaires de la Charité
Le Groupe scolaire Dion Robert réhabilité et équipé par la Fondation ATEF OMAÏS
Bienfaisance, la FATOM offre du matériel à la Fondation Solidarité pour Tous
Fondation ATEF OMAÏS a reçu un chèque de la Fondation NSIA
Cérémonie de la pose de la première pierre du lycée Municipal de Gagnoa
Cérémonie d’inauguration des lycées Municipaux 1, 2 et du collège moderne BAD de Koumassi
Cérémonie de lancement du portail informatique de la commune de Bouaké
Cérémonie d'inauguration de la maternité du CSU de Sokoura de Bouaké
La Fondation ATEF OMAÏS soutient les femmes de la région de Gbêkê
Cérémonie de Remise d'ouvrages scolaires au Lycée Municipal DJIBO Sounkalo de Bouaké
Cérémonie de lancement du carnet sur l' <<Histoire des Capitales Ivoiriennes d'Hier à Aujourd'hui >> le mardi 17 mars 2015
Cérémonie d'inauguration de 03 écoles du Groupe Scolaire ALIODAN BAD (Aliodan BAD, Aliodan 1 et Aliodan 3) le Mardi 25 novembre 2014
La remise de chèque à la Fondation ATEF OMAIS de la part des sociétés SOCOPRIM et SACPRM
La conférence de presse au chu de Treichville de la mission restreinte de GLOBAL SMILE FOUNDATION , Le Samedi 05 Semptembre 2014
Visite de l’Hôpital Général de Bingerville par la Présidente de la Fondation ATEF OMAIS, Le Mercredi 07 Mai 2014
La Fondation ATEF OMAIS Distribue des kits Scolaire à l'EPP Aluedan BAD - Jeudi, 03 Octobre 2013
La Fondation ATEF OMAIS offre des manuels scolaires à l'EPC de Sassandra le mercredi 18 septembre 2013
La Fondation ATEF OMAIS Finance une campagne de vaccination initiée par l'ONG Sainte Maman Yaman Félicia
Campagne de dépistage du cancer du col de l'utérus du 24 Novembre au 18 Décembre 2012
La Fondation Atef Omaïs (FATOM) réhabilite l'EPP ALIODAN BAD à ANOUMABO
La soirée des partenaires de la FATOM à l'hotel TIAMA Abidjan (Côte d'Ivoire)
La conférence de presse au chu de Treichville de la mission restreinte de GLOBAL SMILE FOUNDATION
La Fondation équipe la maternité d'Anoumabo d'une citerne - Mercredi, 26 Juin 2013